T-shirt running : comment choisir son t-shirt pour courir ?

Adepte du running, vous recherchez un t-shirt idéal pour courir ? Oubliez votre classique maillot en coton qui n’absorbe pas du tout la transpiration, procure de désagréables irritations au niveau des tétons et pèse une tonne après trente minutes de course !

Un bon t-shirt de running possède des qualités obligatoires.

Un t-shirt respirant

Sportive

C’est la qualité principale d’un t-shirt de running. Quand vous le portez sur le dos, il doit avoir une double action : évacuer la transpiration et vous rafraîchir.

C’est d’ailleurs un procédé que l’on remarque sur les maillots des sportifs professionnels comme les footballeurs ou les handballeurs. Ainsi, sur le site Paris Memorabilia, vous constatez rapidement qu’un maillot « player issue » possède des trous d’aération au niveau des flancs, là où un maillot de supporter n’en a pas.

Nike a nommé plusieurs technologies pour le running comme le Dri-Fit, l’Aeroswift ou le Vaporknit. Elles vous permettront de favoriser au maximum l’aération de votre corps durant l’effort.

Un t-shirt avec la matière adéquate

Le classique t-shirt en coton est sûrement très agréable pour un port « casual ». Esthétique, le coton s’entretient facilement et ne coûte pas cher. Malheureusement, il a la fâcheuse tendance à s’alourdir en gardant toute la transpiration.

Cela augmente la difficulté de votre effort et à la fin de votre course, la transpiration contenue sur votre t-shirt vous donne une horrible impression de froid.

Le mieux est d’opter pour un t-shirt en polyester. Tous les maillots de coureurs professionnels sont faits dans ce tissu. Il est léger, n’absorbe pas l’humidité et protège bien du froid.

Autre avantage en dehors des sentiers, le polyester se lave facilement et n’a pas, la plupart de temps, besoin de repassage à la sortie de la machine.

Un t-shirt en accord avec la température

En été, vous chercherez toujours le maillot le plus léger possible. Dans ce cas, un t-shirt à manches courtes ou sans manche est une excellente alternative, même si vous devez bien évidemment faire attention aux coups de soleil.

En automne et au printemps, alternez entre les manches longues et les manches courtes selon la fraîcheur extérieure. S’il pleut, mettez un imperméable ou un coupe-vent en supplément.

En hiver, le classique t-shirt est souvent trop léger pour le running et il doit être mis avec d’autres textiles. Dans ce cas, la règle des trois couches s’applique. Un haut en mesh, un t-shirt en polyester et une veste de protection sont la meilleure solution pour le running.

N’oubliez pas de les accompagner avec des protections pour les extrémités (bonnet, gants).

Un t-shirt bien taillé

Avec un t-shirt en polyester respirant, vous êtes bien paré pour faire de bonnes performances et améliorer vos sensations durant la course. Néanmoins, vous pouvez commettre encore une erreur : la mauvaise taille.

En effet, beaucoup de sportifs ont l’habitude de porter des vêtements amples. Les basketteurs sont le meilleur exemple. Cependant, cela n’est pas du tout adapté pour le running. Si vous avez des prises de vent sous le t-shirt, vous perdrez de la vitesse et cela sera très désagréable en cas de bourrasque.

Ayez un vêtement cintré, sans pour autant vous coller trop le corps, surtout si vous avez un peu d’embonpoint et ne supportez pas la sensation.