Comment prendre de la masse en faisant du sport ?

La prise de masse qui passe par le sport considère la masse maigre, autrement dit, les muscles. Les entrainements physiques installent un bon équilibre entre masse musculaire et gras corporel. Le fait est que vous pouvez prendre du poids, mais pas des muscles. Cette pratique pourrait donc améliorer votre constitution.

À quelle fréquence ?

Peu importe le programme sélectionné, il faut respecter une fréquence minimale de trois fois par semaine. Les muscles prennent de l’ampleur au fur et à mesure qu’elles sont exposées aux poids et aux activités de force. Chaque partie du corps n’a pas les mêmes réactions face à chaque exercice. La fréquence susmentionnée reste valable si vous décidez de travailler toutes les régions musculaires lors d’une même séance.Nutrition et sport

Dans la mesure où vous souhaitez vous concentrer uniquement sur quelques zones, alors vous pouvez vous entrainer tous les jours. Il faut seulement répartir les exercices à faire quotidiennement de manière égale. À préciser toutefois que les débutants doivent, en premier lieu, se consacrer aux activités de base. Elles promettent un résultat rapide si vous respectez une fréquence régulière.

Dans tous les cas, vous devez respecter les temps de repos pour permettre aux muscles d’augmenter convenablement. D’autant plus que les entrainements trop intenses ne font que ralentir votre progression.

Quels exercices ?

Quel que soit votre niveau, la prise de masse passe inéluctablement par les programmes de base, surtout quand l’objectif est de booster les muscles de l’ensemble du corps. Entre autres :

  • Les squats
  • Le développé couché
  • Les soulevés de terre

SportEnsuite, il faut sélectionner les exercices en fonction des objectifs à atteindre. Pour avoir un rendu esthétique, le grand dorsal est à traiter avec des tractions. À cela s’ajoutent les rhomboïdes, les biceps, les trapèzes et les muscles lombaires qui sont concernés par le soulevé de terre et rowing barre.

Ensuite viennent les cuisses et les fessiers, sont renforcés par des entrainements de base. Pour ce qui est de la partie supérieure du corps, c’est-à-dire les deltoïdes et les pectoraux, elle s’entretient avec des développés-couché. Dans la mesure où vous manquez de matériels, faites place aux pompes et aux abdominaux pour compléter ces exercices.

L’intensité et la durée

Pour toutes les activités précitées, une séance doit durer entre 45 et 60 minutes. C’est le temps parfait et convenable au fonctionnement des hormones concernées. Au-delà de cette durée, l’effet contraire risque de se produire. Force est de constater que les hormones anaboliques entrainent une perte de muscles lorsque le corps en perd en grande quantité.

L’intensité, quant à elle, est mesurée par le nombre de répétitions pour chaque série d’entrainement. Elles varient de 3 à 6 selon la force, l’endurance et le but de chacun. Commencez par 3 cycles et augmentez votre niveau au fur et à mesure. Il ne faut jamais brusquer votre organisme. En plus, tout programme sportif de prise de masse se doit d’être accompagné d’un régime alimentaire adapté pour soutenir la récupération de muscles au cours des périodes de pause.